Astrium envoie son « nez électronique » sur l’ISS pour traquer bactéries et champignons

14 décembre 2012

  • L’appareil de mesure E-Nose d’Astrium va « renifler » les risques pour la santé de l’équipage de la Station Spatiale Internationale (ISS)
  • E-Nose doit rejoindre l’ISS le 19 décembre, après son lancement par Soyouz

Le 19 décembre, un lanceur Soyouz s’envolera vers la Station Spatiale Internationale (ISS) avec à son bord le prochain équipage de la station et… E-Nose, un détecteur d’odeurs électronique mis au point par Astrium, numéro un européen de l’industrie spatiale. E-Nose est un projet de l’agence spatiale allemande (DLR), réalisé sous la maîtrise d’œuvre d’Astrium, qui évaluera l’exposition aux bactéries et aux champignons dans le segment russe de l’ISS, dès 2013.

E-Nose va mesurer, de manière quantitative et qualitative, dans l’ensemble du module de service de la station, les risques microbiologiques liés aux cultures de bactéries et de champignons. Ces mesures sont essentielles puisqu’une exposition trop importante aux bactéries et aux champignons peut se révéler dangereuse, pour les membres de l’équipage comme pour les composants techniques.

L’équipage emportera également un « Targetbook » contenant différents échantillons de matériaux (de l’aluminium, du platine, des matériaux de marquage de câble et du Nomex, un textile ignifugé notamment utilisé sur les combinaisons des sapeurs-pompiers et des pilotes de Formule 1). Une fois le Targetbook transféré sur l’ISS, des bactéries et des champignons iront se fixer sur les différents matériaux qui seront analysés, tous les deux mois, par l’équipage de l’ISS. Après six mois dans l’Espace, le « Targetbook » sera renvoyé sur Terre, où l’Institut des problèmes biomédicaux de Moscou (IBMP) procédera à l’analyse des échantillons, en collaboration avec EADS Innovation Works, l’unité de Recherche & Technologie du Groupe EADS.

L’instrument de mesure conçu par Astrium dispose de dix capteurs à semi-conducteurs différents capables de détecter des profils d’odeurs spécifiques, ce qui lui a valu son nom (E-Nose, « nez électronique »). Ces capteurs sont conçus pour repérer, à bord de l’ISS, les odeurs spécifiques émises par les champignons et les bactéries lors de leur métabolisme. Les données recueillies à bord de l’ISS par E-Nose seront ensuite comparées aux données générées en laboratoire au sol afin de trouver des correspondances.

Contrairement à la méthode classique de prélèvement par frottis, qui nécessite un traitement en étuve impossible à transporter sur l’ISS sans une grande expertise et un temps considérable, les données recueillies par E-Nose sont transmises directement à la station sol, permettant leur analyse très rapidement.

« Un instrument de mesure tel qu’E-Nose va contribuer de façon majeure à la sécurité de l’équipage de l’ISS. Il pourrait être utilisé ensuite dans l’ensemble de la Station, mais également lors de missions plus longues, par exemple vers Mars », a déclaré Thomas Hummel, Chef de projet chez Astrium. Des applications terrestres sont également envisagées, notamment à bord des avions de ligne ou des sous-marins.

A propos d’Astrium

Astrium est la première entreprise européenne et la troisième mondiale en matière de technologies spatiales. En 2011, Astrium a réalisé un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros avec près de 18 000 employés, principalement en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et aux Pays-Bas.

Astrium est la seule entreprise européenne à couvrir toute la gamme des systèmes et services spatiaux civils et militaires.

Ses trois principaux domaines d’activité s’articulent autour des divisions Astrium Space Transportation pour les lanceurs et les infrastructures orbitales, Astrium Satellites pour les satellites et les segments sol, et Astrium Services pour les solutions globales intégrées fixes et mobiles de satcoms et réseaux commerciaux sécurisés, les équipements et systèmes de communication et télédiffusion par satellite de haute sécurité, et les services sur mesure de géo-information pour le monde entier.

Astrium est une filiale à 100 % du Groupe EADS, leader mondial de l’aéronautique, de l’espace, de la défense et des services associés. En 2011, le Groupe - qui comprend Airbus, Astrium, Cassidian et Eurocopter - a réalisé un chiffre d’affaires de 49,1 milliards d’euros, avec un effectif de près de 133 000 personnes.

Contacts presse :

Jeremy Close
Media Relations UK
Astrium United Kingdom
 
Tel.: +44 1 438 77 3872
Gregory Gavroy
Astrium France
Media Relations France
 
Tel.: +33 (0) 1 77 75 80 32
Ralph Heinrich
Media Relations Germany
Airbus Defence and Space Germany
 
Tel.: +49 89 60 73 39 71
Fax: +49 89 60 78 53 39
Francisco Lechon
Media Relations Spain
Airbus Defence and Space Spain
 
Tel.: +34 91 5 86 37 41
Fax: +34 91 5 86 37 82
 

Downloads

Press Release

PDF

DÉCOUVREZ EADS DANS LE MAGAZINE UP

DÉCOUVREZ EADS DANS LE MAGAZINE UP

Vous souhaitez découvrir les dernières innovations du Groupe EADS? C’est possible grâce aux articles de fond, vidéos et graphiques interactifs publiés dans «UP magazine». Lire le dernier numéro d’UP magazine DÉCOUVREZ EADS DANS LE MAGAZINE UP