Retour au menu principal

avoir fiscal

Il est égal en France à la moitié du dividende net. Il est destiné à éviter la double imposition (imposition de la société sur ses bénéfices, imposition de l'actionnaire sur ses dividendes issus de la distribution des bénéfices). L'avoir fiscal s'ajoute au montant du dividende net pour le calcul des revenus imposables et est déduit du montant de l'impôt dû et remboursable par le Trésor en cas de non-imposition.

 

Retour au menu principal