Objectifs
EBIT* à 2,75 milliards €
Résultat par action (EPS) à 1,65 €
Chiffre d'affaires supérieur à 33 milliards €, dont  8,5 milliards € par les activités de défense du groupe
Flux de Trésorerie Disponible
avant financement client
rester à des niveaux très soutenus
Book-to-bill ratio
(prises de commandes / chiffre d'affaires)
plus que 1,0
Airbus livrera à 370 avions

 

Pour l'ensemble de l'exercice 2005, EADS relève son objectif EBIT* à 2,75 milliards d'euros (le précédent objectif prévoyait " plus de 2,6 milliards d'euros ")

Ce relèvement résulte de livraisons d'Airbus attendues désormais à 370 exemplaires en 2005, grâce à une hausse des livraisons de monocouloirs. Ces perspectives tiennent compte également de l'anticipation d'une perte supérieure aux prévisions initiales chez EADS Sogerma, ainsi que des charges que la division Systèmes de Défense et de Sécurité (DS) pourrait passer au dernier trimestre 2005 pour deux programmes de drones.

EADS attend en 2005 un chiffre d'affaires supérieur à 33 milliards d'euros En 2004, EADS a réalisé un chiffre d'affaires de 31,8 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires de l'ensemble des activités défense du Groupe devrait progresser de 10 % en 2005 à 8,5 milliards d'euros.

Dans la continuité de 2004, les flux de trésorerie disponible avant financement client devraient rester à des niveaux très soutenus en 2005.

En 2005, le bénéfice par action devrait progresser à environ 1,65 euro, sur un volume moyen d'environ 800 millions d'actions. Cet objectif de BPA dépend en partie du taux de clôture du dollar en 2005. Le précédent objectif de BPA était " supérieur à 1,50 pour l'année 2005 ". Ce relèvement d'objectif de BPA reflète principalement la hausse de la prévision du résultat opérationnel EBIT*.

* EADS utilise l'EBIT avant amortissement des écarts d'acquisition et éléments exceptionnels comme indicateur clé des performances économiques du Groupe et de ses Divisions. Le terme “éléments exceptionnels ” désigne les recettes ou les dépenses de nature non récurrente, telles que les charges d'amortissement de réévaluation d'actifs, relative à la constitution d'EADS par fusion, à la formation d'Airbus S.A.S. et de MBDA, ainsi que les dépréciations exceptionnelles d’écarts d’acquisition.  

 

En plus de ces informations historiques, ce site Internet présente les perspectives du Groupe. L'emploi de termes tels que "anticiper", "s'attendre à", "estimer", "envisager", planifier", "prévoir", "croire" et du conditionnel souligne le caractère aléatoire des ces prévisions. Les commentaires sur la stratégie sont également soumis aux risques et aux incertitudes. Ces déclarations dépendent d'hypothèses de contrats futurs, de développement et de stratégies et se fondent sur des analyses ou des prévisions de résultats futurs et d'estimations de montant non déterminable actuellement. Ces perspectives ne représentent le point de vue d'EADS qu'à la date où elles ont été émises. EADS refuse toute obligation de mettre à jour ces informations, sauf contraintes légales. Ces prévisions sont sujettes à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d'autres facteurs pouvant entraîner une différence avec les futurs résultats et performances d'EADS. Ces facteurs susceptibles d'influer sur les performances futures du Groupe incluent la situation économique générale, les conditions de marché, les taux de change ainsi que ceux décrits dans le Document d'enregistrement 2009 d'EADS - Section: Facteurs de Risque.